L'investissement de base prévoit la création de deux chaînes anglophones. L'une sera consacrée aux contenus internationaux provenant essentiellement de FremantleMedia, la maison de production du groupe, tandis que l'autre visera le public masculin via des contenus tournés vers l'action.

"Le groupe RTL croit énormément au marché indien, un marché jeune qui aime la télévision et offre des perspectives de croissance impressionnantes", se réjouit l'un des vice-présidents exécutifs des opérations régionales de RTL Group, Andreas Rudas.

Trends.be, avec Belga

L'investissement de base prévoit la création de deux chaînes anglophones. L'une sera consacrée aux contenus internationaux provenant essentiellement de FremantleMedia, la maison de production du groupe, tandis que l'autre visera le public masculin via des contenus tournés vers l'action. "Le groupe RTL croit énormément au marché indien, un marché jeune qui aime la télévision et offre des perspectives de croissance impressionnantes", se réjouit l'un des vice-présidents exécutifs des opérations régionales de RTL Group, Andreas Rudas. Trends.be, avec Belga