"Après l'approbation de l'Autorité belge de la Concurrence, plus rien n'entravait la transaction", a précisé le groupe dans un communiqué.

L'autre partie de la transaction - l'acquisition, par Roularta, de la moitié des actions de Mediafin (De Tijd, L'Echo) appartenant à de Persgroep - doit encore être approuvée par les autorités belges de la concurrence.

"La vente de Medialaan à notre partenaire De Persgroep nous assure les moyens nécessaires pour continuer à donner forme à notre stratégie numérique et multicanale", a commenté le CEO de Roularta, Xavier Bouckaert.

"Après l'approbation de l'Autorité belge de la Concurrence, plus rien n'entravait la transaction", a précisé le groupe dans un communiqué. L'autre partie de la transaction - l'acquisition, par Roularta, de la moitié des actions de Mediafin (De Tijd, L'Echo) appartenant à de Persgroep - doit encore être approuvée par les autorités belges de la concurrence. "La vente de Medialaan à notre partenaire De Persgroep nous assure les moyens nécessaires pour continuer à donner forme à notre stratégie numérique et multicanale", a commenté le CEO de Roularta, Xavier Bouckaert.