Belgacom a engrangé 1,586 milliard d'euros de revenus au premier trimestre 2013, contre 1,588 milliard à la même période en 2012. Il s'agit de "résultats conformes aux attentes", selon le groupe.

L'EBITDA (bénéfice d'exploitation avant amortissements) du groupe s'élève à 441 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année, en baisse de 6,1% par rapport à 2012. Cette baisse s'explique selon Belgacom par l'indexation des salaires et une pression accrue sur la marge directe, que la réduction des dépenses hors HR (Human Ressources) a compensé en partie. Combiné à une augmentation des amortissements, cela s'est répercuté sur le bénéfice net, évalué à 171 millions d'euros au premier trimestre 2013, soit une baisse de 28 millions d'euros par rapport au premier trimestre 2012.

Sur base de ces résultats trimestriels, Belgacom annonce confirmer ses orientations pour l'ensemble de l'année 2013, à savoir que les revenus du groupe devraient baisser de 1 à 2% par rapport à 2012. L'EBITDA devrait enregistrer une baisse de 4 à 6% par rapport à 2012.

"Je suis ravi d'annoncer que nous avons clôturé le premier trimestre de 2013 sur des résultats opérationnels encourageants dans le domaine mobile", déclare Didier Bellens, l'administrateur délégué de Belgacom, cité dans le communiqué. "Nous avons déployé des efforts considérables pour repositionner notre offre mobile depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle loi télécom en octobre 2012, qui facilite le changement d'opérateur mobile."

Belgacom a engrangé 1,586 milliard d'euros de revenus au premier trimestre 2013, contre 1,588 milliard à la même période en 2012. Il s'agit de "résultats conformes aux attentes", selon le groupe. L'EBITDA (bénéfice d'exploitation avant amortissements) du groupe s'élève à 441 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année, en baisse de 6,1% par rapport à 2012. Cette baisse s'explique selon Belgacom par l'indexation des salaires et une pression accrue sur la marge directe, que la réduction des dépenses hors HR (Human Ressources) a compensé en partie. Combiné à une augmentation des amortissements, cela s'est répercuté sur le bénéfice net, évalué à 171 millions d'euros au premier trimestre 2013, soit une baisse de 28 millions d'euros par rapport au premier trimestre 2012. Sur base de ces résultats trimestriels, Belgacom annonce confirmer ses orientations pour l'ensemble de l'année 2013, à savoir que les revenus du groupe devraient baisser de 1 à 2% par rapport à 2012. L'EBITDA devrait enregistrer une baisse de 4 à 6% par rapport à 2012. "Je suis ravi d'annoncer que nous avons clôturé le premier trimestre de 2013 sur des résultats opérationnels encourageants dans le domaine mobile", déclare Didier Bellens, l'administrateur délégué de Belgacom, cité dans le communiqué. "Nous avons déployé des efforts considérables pour repositionner notre offre mobile depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle loi télécom en octobre 2012, qui facilite le changement d'opérateur mobile."