"Nous sommes en discussions avec Worldline (la société qui gère les paiements électroniques en Belgique, NDLR) qui n'a pas encore formellement accepté le principe d'un dédommagement", explique Jonathan Lesceux, conseiller au service d'étude de l'UCM. "Si les discussions ne débouchent pas sur une indemnisation à l'amiable, il y aura une action en réparation collective."

Le SNI, lui, assure que Worldline a promis une compensation, sans préciser sous quelle forme celle-ci interviendra. L'organisation ajoute qu'elle attend les propositions de Worldline et évaluera si celles-ci sont "suffisantes".

Les représentants des commerçants n'ont pas encore fixé de rendez-vous avec Worldline, mais une concertation devrait avoir lieu mardi ou mercredi, selon l'UCM.

Comeos, qui représente les grandes enseignes, indique que ses membres n'ont pas connu de problèmes notoires et ne sont donc pas concernés par la question d'une éventuelle compensation. "Nous restons en contact avec Worldline afin qu'un tel problème ne se reproduise plus", note Peter Vandenberghe, directeur de la communication.

Un problème technique survenu chez Worldline a privé de nombreux commerçants de leurs recettes Bancontact la semaine dernière. La société avait assuré que le problème serait résolu samedi et que tous les versements arriveraient au plus tard lundi sur les comptes. Quelques anomalies étaient encore constatées lundi par le SNI notamment, mais les représentants des commerçants s'attendent à un retour à la normale.

"Nous sommes en discussions avec Worldline (la société qui gère les paiements électroniques en Belgique, NDLR) qui n'a pas encore formellement accepté le principe d'un dédommagement", explique Jonathan Lesceux, conseiller au service d'étude de l'UCM. "Si les discussions ne débouchent pas sur une indemnisation à l'amiable, il y aura une action en réparation collective."Le SNI, lui, assure que Worldline a promis une compensation, sans préciser sous quelle forme celle-ci interviendra. L'organisation ajoute qu'elle attend les propositions de Worldline et évaluera si celles-ci sont "suffisantes".Les représentants des commerçants n'ont pas encore fixé de rendez-vous avec Worldline, mais une concertation devrait avoir lieu mardi ou mercredi, selon l'UCM.Comeos, qui représente les grandes enseignes, indique que ses membres n'ont pas connu de problèmes notoires et ne sont donc pas concernés par la question d'une éventuelle compensation. "Nous restons en contact avec Worldline afin qu'un tel problème ne se reproduise plus", note Peter Vandenberghe, directeur de la communication.Un problème technique survenu chez Worldline a privé de nombreux commerçants de leurs recettes Bancontact la semaine dernière. La société avait assuré que le problème serait résolu samedi et que tous les versements arriveraient au plus tard lundi sur les comptes. Quelques anomalies étaient encore constatées lundi par le SNI notamment, mais les représentants des commerçants s'attendent à un retour à la normale.