Si les revenus d'Umicore reculent de 4%, à 3,2 milliards d'euros, son ebitda ajusté grimpe de 7%, à 804 millions, tandis que le bénéfice net du groupe atteint 322 millions d'euros, en hausse de 3%.

Umicore annonce jeudi le prochain départ de son CEO, Marc Grynberg, en poste depuis 2008, ce qui en fait le CEO du groupe à la plus grande longévité. Marc Grynberg a fait de l'entreprise un leader mondial dans les matériaux pour la mobilité propre et le recyclage. "En 2020, la société a terminé avec succès la mise en oeuvre du plan Horizon 2020 et a atteint de nouveaux sommets. Umicore a tout pour réussir - des équipes talentueuses, des innovations prometteuses en gestation et les grandes tendances sociétales qui la soutiennent plus que jamais - et le conseil d'administration et Marc Grynberg ont estimé que ce jalon constituait un moment propice pour commencer à préparer la succession du CEO", explique le groupe.

Le CEO sortant restera en place jusqu'à ce qu'un successeur soit nommé.

Si les revenus d'Umicore reculent de 4%, à 3,2 milliards d'euros, son ebitda ajusté grimpe de 7%, à 804 millions, tandis que le bénéfice net du groupe atteint 322 millions d'euros, en hausse de 3%. Umicore annonce jeudi le prochain départ de son CEO, Marc Grynberg, en poste depuis 2008, ce qui en fait le CEO du groupe à la plus grande longévité. Marc Grynberg a fait de l'entreprise un leader mondial dans les matériaux pour la mobilité propre et le recyclage. "En 2020, la société a terminé avec succès la mise en oeuvre du plan Horizon 2020 et a atteint de nouveaux sommets. Umicore a tout pour réussir - des équipes talentueuses, des innovations prometteuses en gestation et les grandes tendances sociétales qui la soutiennent plus que jamais - et le conseil d'administration et Marc Grynberg ont estimé que ce jalon constituait un moment propice pour commencer à préparer la succession du CEO", explique le groupe. Le CEO sortant restera en place jusqu'à ce qu'un successeur soit nommé.