Le chiffre d'affaires consolidé du groupe a ainsi reculé de 5,6%, à 976,8 millions d'euros. Si les segments Mousses Souples et Isolation ont maintenu leur chiffre d'affaires, le segment automobile, lui, a vu son chiffre d'affaires chuter de 10,8 %.

Le bénéfice avant intérêts et impôts est quant à lui passé de 33 millions en 2012 à une perte de 20,9 millions en 2013. Quant au résultat consolidé de la période (part du groupe), il s'affiche désormais à -36,1 millions d'euros, à comparer à un bénéfice de 15,4 millions l'année précédente.

Enfin, le conseil d'administration proposera de verser à ses actionnaires un dividende brut de 0,20 euro par action, en baisse par rapport au 0,29 euro de 2012. "Il est actuellement trop tôt pour four­nir des prévisions pour 2014. Le groupe sera en mesure d'augmenter la visibilité à ce sujet au cours de l'assemblée générale ordinaire du 27 mai 2014", a-t-il conclu.

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe a ainsi reculé de 5,6%, à 976,8 millions d'euros. Si les segments Mousses Souples et Isolation ont maintenu leur chiffre d'affaires, le segment automobile, lui, a vu son chiffre d'affaires chuter de 10,8 %. Le bénéfice avant intérêts et impôts est quant à lui passé de 33 millions en 2012 à une perte de 20,9 millions en 2013. Quant au résultat consolidé de la période (part du groupe), il s'affiche désormais à -36,1 millions d'euros, à comparer à un bénéfice de 15,4 millions l'année précédente. Enfin, le conseil d'administration proposera de verser à ses actionnaires un dividende brut de 0,20 euro par action, en baisse par rapport au 0,29 euro de 2012. "Il est actuellement trop tôt pour four­nir des prévisions pour 2014. Le groupe sera en mesure d'augmenter la visibilité à ce sujet au cours de l'assemblée générale ordinaire du 27 mai 2014", a-t-il conclu.