Quatre lignes de production verront le jour dans un délai de six mois. Une quarantaine de personnes seront embauchées afin de produire la gamme de sodas de la société, le Mecca Cola, un soda présenté comme "alternatif" vendu dans une soixantaine de pays à travers le monde. La société, fondée en 2002, est française mais basée à Dubaï.

La faillite de Spontin avait été prononcée en septembre 2010. Elle a laissé sur le carreau 40 travailleurs. Le curateur, Me Jean-Marc Bouillon, avait cherché un opérateur industriel en vue d'une éventuelle reprise. Le site avait finalement été démantelé et les machines vendues. C'est au moment où le site allait être vendu pour servir d'endroit de stockage que Mecca World Group s'est manifesté. Des analyses d'eau ont été depuis réalisées et celles se sont avérées positives. Le site a alors été vendu.

Quatre lignes de production verront le jour dans un délai de six mois. Une quarantaine de personnes seront embauchées afin de produire la gamme de sodas de la société, le Mecca Cola, un soda présenté comme "alternatif" vendu dans une soixantaine de pays à travers le monde. La société, fondée en 2002, est française mais basée à Dubaï.La faillite de Spontin avait été prononcée en septembre 2010. Elle a laissé sur le carreau 40 travailleurs. Le curateur, Me Jean-Marc Bouillon, avait cherché un opérateur industriel en vue d'une éventuelle reprise. Le site avait finalement été démantelé et les machines vendues. C'est au moment où le site allait être vendu pour servir d'endroit de stockage que Mecca World Group s'est manifesté. Des analyses d'eau ont été depuis réalisées et celles se sont avérées positives. Le site a alors été vendu.