"Tous les véhicules neufs" mis en vente par Renault sont "conformes à la norme Euro 6", a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe Renault. Cette norme anti-pollution est en vigueur depuis septembre 2014 pour les nouvelles homologations de voitures, et depuis septembre 2015 pour la vente des véhicules neufs. Des tests menés en France à la suite du scandale des logiciels fraudeurs du géant allemand Volkswagen ont révélé un "dépassement de normes" pour le dioxyde de carbone (CO2) et les oxydes d'azote (NOx) chez Renault, a annoncé jeudi le gouvernement. Ces tests n'ont toutefois pas montré de logiciels fraudeurs. Renault a expliqué vendredi ce dépassement des normes par "deux hypothèses: c'est peut-être un vieux véhicule qui a été testé", qui aurait donc été vendu avant l'entrée en vigueur de la norme Euro 6. Il peut également s'agir d'un véhicule qui a un problème. L'action Renault a terminé en baisse de plus de 10% jeudi à Paris, après avoir plongé de plus de 20% à la mi-journée.

"Tous les véhicules neufs" mis en vente par Renault sont "conformes à la norme Euro 6", a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe Renault. Cette norme anti-pollution est en vigueur depuis septembre 2014 pour les nouvelles homologations de voitures, et depuis septembre 2015 pour la vente des véhicules neufs. Des tests menés en France à la suite du scandale des logiciels fraudeurs du géant allemand Volkswagen ont révélé un "dépassement de normes" pour le dioxyde de carbone (CO2) et les oxydes d'azote (NOx) chez Renault, a annoncé jeudi le gouvernement. Ces tests n'ont toutefois pas montré de logiciels fraudeurs. Renault a expliqué vendredi ce dépassement des normes par "deux hypothèses: c'est peut-être un vieux véhicule qui a été testé", qui aurait donc été vendu avant l'entrée en vigueur de la norme Euro 6. Il peut également s'agir d'un véhicule qui a un problème. L'action Renault a terminé en baisse de plus de 10% jeudi à Paris, après avoir plongé de plus de 20% à la mi-journée.