Le nombre de véhicules livrés par VW a augmenté de 3,8% à 3,07 millions d'unités. Les ventes en Europe sont stables. C'est à nouveau à la Chine que VW doit la croissance de ses ventes. A l'inverse, les ventes ont reculé de 13% aux Etats-Unis et de 21% en Amérique du Sud.

Au sein du groupe VW, Porsche a vu ses ventes progresser de 7,6%, à 87.803 voitures au premier semestre. Celles d'Audi se portent également bien: +11,4% à 869.350 voitures, soit son meilleur premier semestre.

Par ailleurs, le groupe BMW (BMW, Mini, Rolls Royce) a également annoncé un record mardi avec la livraison de plus d'un million de voitures entre janvier et juin, ce qui correspond à une hausse de 7% à 1,02 million d'unités.

Enfin, Opel, filiale allemande de l'Américain General Motors, a rapporté mardi une hausse de ses ventes de 4% avec 564.000 voitures écoulées au premier semestre.

Le nombre de véhicules livrés par VW a augmenté de 3,8% à 3,07 millions d'unités. Les ventes en Europe sont stables. C'est à nouveau à la Chine que VW doit la croissance de ses ventes. A l'inverse, les ventes ont reculé de 13% aux Etats-Unis et de 21% en Amérique du Sud. Au sein du groupe VW, Porsche a vu ses ventes progresser de 7,6%, à 87.803 voitures au premier semestre. Celles d'Audi se portent également bien: +11,4% à 869.350 voitures, soit son meilleur premier semestre. Par ailleurs, le groupe BMW (BMW, Mini, Rolls Royce) a également annoncé un record mardi avec la livraison de plus d'un million de voitures entre janvier et juin, ce qui correspond à une hausse de 7% à 1,02 million d'unités. Enfin, Opel, filiale allemande de l'Américain General Motors, a rapporté mardi une hausse de ses ventes de 4% avec 564.000 voitures écoulées au premier semestre.