Worldline fait état d'une hausse des transactions en ligne de 40% lors du Black Friday 2020 par rapport au même jour de 2019.

S'agissant du Cyber Monday (lundi 30 novembre), la hausse des transactions en ligne est de 39% par rapport à la même journée l'année dernière.

Selon Worldline, "le Black Friday 2020 s'inscrit désormais comme la journée numéro un en e-commerce, suivi par le Cyber Monday 2020 et le jeudi 26 novembre 2020".

Le succès grandissant de ces actions commerciales, qui ne font pourtant pas l'unanimité, mais surtout la pandémie de coronavirus, et la fermeture de certains magasins physiques, expliquent ces fortes augmentations. "En temps normal, la croissance organique en e-commerce est d'environ 30% d'année en année, mais avec la Covid-19 elle atteint près de 50% en novembre 2020 par rapport à la même période en 2019", constate encore Worldline Belgique.

L'entreprise spécialisée dans les transactions électroniques relève que la part des transactions e-commerce par rapport à l'ensemble des transactions électroniques a atteint près de 20% pendant la période de confinement alors qu'elle représentait environ 12% avant la crise.

Le nombre de Belges qui utilisent leur smartphone pour acheter en ligne a lui aussi augmenté durant la crise sanitaire. Aujourd'hui, 66% des paiements Bancontact effectués en ligne sont des paiements mobiles, contre 55% en novembre 2019.

Worldline fait état d'une hausse des transactions en ligne de 40% lors du Black Friday 2020 par rapport au même jour de 2019. S'agissant du Cyber Monday (lundi 30 novembre), la hausse des transactions en ligne est de 39% par rapport à la même journée l'année dernière. Selon Worldline, "le Black Friday 2020 s'inscrit désormais comme la journée numéro un en e-commerce, suivi par le Cyber Monday 2020 et le jeudi 26 novembre 2020". Le succès grandissant de ces actions commerciales, qui ne font pourtant pas l'unanimité, mais surtout la pandémie de coronavirus, et la fermeture de certains magasins physiques, expliquent ces fortes augmentations. "En temps normal, la croissance organique en e-commerce est d'environ 30% d'année en année, mais avec la Covid-19 elle atteint près de 50% en novembre 2020 par rapport à la même période en 2019", constate encore Worldline Belgique. L'entreprise spécialisée dans les transactions électroniques relève que la part des transactions e-commerce par rapport à l'ensemble des transactions électroniques a atteint près de 20% pendant la période de confinement alors qu'elle représentait environ 12% avant la crise. Le nombre de Belges qui utilisent leur smartphone pour acheter en ligne a lui aussi augmenté durant la crise sanitaire. Aujourd'hui, 66% des paiements Bancontact effectués en ligne sont des paiements mobiles, contre 55% en novembre 2019.