Et cette tendance à l'embauche devrait se poursuivre les années suivantes, souligne flanders.bio, notamment en raison de l'ouverture de nouveaux sites par les grands groupes Galapagos et UCB. L'association craint cependant que la pénurie de personnel qualifié en Belgique ne permette pas de répondre pleinement à cette demande de main-d'oeuvre.

L'Echo précise dans son édition de vendredi que la Wallonie peut s'attendre à 2.400 nouveaux emplois dans ce secteur, pour ces trois prochaines années.

Et cette tendance à l'embauche devrait se poursuivre les années suivantes, souligne flanders.bio, notamment en raison de l'ouverture de nouveaux sites par les grands groupes Galapagos et UCB. L'association craint cependant que la pénurie de personnel qualifié en Belgique ne permette pas de répondre pleinement à cette demande de main-d'oeuvre. L'Echo précise dans son édition de vendredi que la Wallonie peut s'attendre à 2.400 nouveaux emplois dans ce secteur, pour ces trois prochaines années.