Le tribunal de l'entreprise de Neufchâteau a confirmé vendredi la procédure en réorganisation judiciaire de l'atelier de découpe de viande bastognard Qualibeef, anciennement Veviba, ainsi qu'à sa filiale AMB (Abattoir et Marché de Bastogne).

Pour financer la relance de ces deux entités, la famille Verbist, encore actionnaire de Qualibeef, a accepté de vendre l'abattoir Lancier de Rochefort, aujourd'hui connu sous le nom de Roche4Meat.

Une cinquantaine de personnes travaillent chez Qualibeef tandis que l'Abattoir et Marché de Bastogne emploie encore sept travailleurs.

L'affaire Veviba a éclaté il y a bientôt un an. Le ministre de l'Agriculture Denis Ducarme et l'Afsca avaient retiré en mars certains agréments de la société Veviba pour des soupçons de falsifications de date de congélation de la viande et une non-conformité de plusieurs produits contrôlés.