Une solution semble se profiler pour une partie des agences de voyage de Thomas Cook/Neckermann en Belgique, gérées par la société Thomas Cook Retail Belgium, en faillite. Le groupe espagnol Wamos, à la fois voyagiste et transporteur aérien, a annoncé la reprise de 62 agences sur un total de 91 points de vente. Environ 195 personnes seront gardées sur l'effectif total de 500 salariés. A noter que 28 des 29 agences non reprises se situent en Flandre.
...

Une solution semble se profiler pour une partie des agences de voyage de Thomas Cook/Neckermann en Belgique, gérées par la société Thomas Cook Retail Belgium, en faillite. Le groupe espagnol Wamos, à la fois voyagiste et transporteur aérien, a annoncé la reprise de 62 agences sur un total de 91 points de vente. Environ 195 personnes seront gardées sur l'effectif total de 500 salariés. A noter que 28 des 29 agences non reprises se situent en Flandre. Wamos, centré sur l'Espagne, a entamé une certaine internationalisation voici trois ans. Le groupe, qui appartient aux fonds Springwater et Royal Caribbean, tire donc parti de la déconfiture du groupe britannique Thomas Cook pour s'étendre. Le montant de l'opération n'a pas été divulgué. La marque Neckermann sera maintenue. Les agences reprises seront placées sous la houlette de Nautalia Viajes, la société du groupe qui gère des agences de voyage. Nautalia Viajes comprend actuellement 200 agences en Espagne. La nouvelle entité belge sera appelée Wamos Benelux. Cette acquisition peut paraître surprenante car le premier acteur qui venait à l'esprit pour la reprise des agences était le groupe TUI, leader du marché belge et européen. " Ce n'était pas forcément une bonne idée, car beaucoup d'agences TUI sont proches d'agences Thomas Cook/Neckermann ", indique toutefois un observateur avisé, qui s'avoue intrigué par la date de réouverture des agences annoncée par Wamos : le 21 octobre. " Il y a normalement pas mal de formalités à accomplir avant de vendre des voyages au grand public et d'encaisser de l'argent ", explique-t-il. Les agences commercialiseront des packages produits par des voyagistes (Club Med, Pegase, etc.), mais on ignore encore si elles vendront aussi des offres conçues par Wamos. Le groupe comprend le voyagiste Wamos Tours, Wamos Circuitos, les agences de voyage Nautalia Viajes ainsi que les sociétés Top Atlantico et Geo Star et la compagnie long courrier Wamos Air. Il occupe 2.200 personnes et est présent dans huit pays. En 2018, ses ventes atteignaient, selon le quotidien espagnol Expansion, 1,2 milliard d'euros, en hausse de 35%. En Grande-Bretagne, le réseau des 563 agences Thomas Cook a été quasi intégralement repris par Hays Travel, le plus grand réseau d'agences indépendantes du pays. Il conserverait 2.500 personnes et annonçait, le 15 octobre, avoir déjà rouvert presque 170 agences. En Allemagne, la compagnie aérienne Condor, filiale du groupe Thomas Cook, continue de voler et bénéficie d'un prêt de 380 millions d'euros du gouvernement allemand pour tenir durant la saison d'hiver. Le financement a été approuvé par la Commission européenne, car la compagnie est rentable.