"Les entreprises ont l'intention d'investir conjointement dans le développement d'une nouvelle fonctionnalité spécifique à la protonthérapie, dans le système de planification de traitement Monaco et le système d'information oncologique Mosaiq d'Elekta. Le but est d'offrir une expérience plus harmonieuse pour les départements de radiothérapie et d'améliorer encore les soins aux patients", expliquent IBA et Elekta.

En outre, les deux entreprises offriront ensemble "un portefeuille de solutions de radiothérapie" et feront la promotion "des solutions de chacune, suivant une vision partagée d'intégration et de radiothérapie adaptative".

Basée à Stockholm, Elekta emploie 3.600 personnes et enregistre un chiffre d'affaires de près de 11 milliards de couronnes suédoises (environ 1,15 milliard d'euros). La société est cotée à la Bourses Nasdaq de Stockholm.

IBA compte pour sa part 1.500 employés et réalise un chiffre d'affaires de près de 330 millions d'euros.

"Les entreprises ont l'intention d'investir conjointement dans le développement d'une nouvelle fonctionnalité spécifique à la protonthérapie, dans le système de planification de traitement Monaco et le système d'information oncologique Mosaiq d'Elekta. Le but est d'offrir une expérience plus harmonieuse pour les départements de radiothérapie et d'améliorer encore les soins aux patients", expliquent IBA et Elekta. En outre, les deux entreprises offriront ensemble "un portefeuille de solutions de radiothérapie" et feront la promotion "des solutions de chacune, suivant une vision partagée d'intégration et de radiothérapie adaptative". Basée à Stockholm, Elekta emploie 3.600 personnes et enregistre un chiffre d'affaires de près de 11 milliards de couronnes suédoises (environ 1,15 milliard d'euros). La société est cotée à la Bourses Nasdaq de Stockholm. IBA compte pour sa part 1.500 employés et réalise un chiffre d'affaires de près de 330 millions d'euros.