Le ministre fédéral des Consommateurs Kris Peeters (CD&V) avait envoyé l'Inspection économique dans les bureaux d'Albert Heijn afin de vérifier la comptabilité. Cette enquête est terminée.

"La vente à perte rend impossible la concurrence normale"

L'Inspection économique examine désormais la possibilité de proposer un arrangement à Albert Heijn ou de transmettre le dossier à la justice. "Les prix bas sont bons pour le consommateur, mais la vente à perte rend impossible la concurrence normale", indique le ministre. "Les grands acteurs peuvent alors éliminer les petits concurrents et dominer le marché, nous ne pouvons pas le permettre."

Le ministre fédéral des Consommateurs Kris Peeters (CD&V) avait envoyé l'Inspection économique dans les bureaux d'Albert Heijn afin de vérifier la comptabilité. Cette enquête est terminée. L'Inspection économique examine désormais la possibilité de proposer un arrangement à Albert Heijn ou de transmettre le dossier à la justice. "Les prix bas sont bons pour le consommateur, mais la vente à perte rend impossible la concurrence normale", indique le ministre. "Les grands acteurs peuvent alors éliminer les petits concurrents et dominer le marché, nous ne pouvons pas le permettre."