Les préavis de grève se ramassent à la pèle cet automne. Après Brussels Airlines, bpost ou encore les policiers, c'est au tour des syndicats de GDF Suez de s'inquièter d''"une filialisation" au sein des entreprises énergétiques, avec pour objectif d'imposer des conditions salariales et de travail moins attractives pour le personnel.

L'organisation de travailleurs regrette le transfert de 513 agents vers une autre commission paritaire. "La direction est déterminée à faire en sorte que les nouvelles entreprises de services soient rattachées à la CP218 et confirme que son but est bien une optimalisation à tous niveaux. Le Front commun syndical dénonce de nouveau le dumping social mis en place par Electrabel", ajoute les responsables de Gazelco.

Les syndicats disent rester ouverts à la concertation en commission paritaire.

Une tentative de conciliation avec la direction était à l'agenda jeudi. Un préavis de grève a été déposé dans la foulée, en front commun syndical. Le préavis court jusqu'au 5 novembre, des actions pourraient donc être menées dès le 6. Le préavis vaut pour GDF Suez CC et Electrabel SA. Il couvre toutes les entités du groupe, du département marketing & sales aux centrales de Tihange et Doel.

Les syndicats disent rester ouverts à la concertation en comission paritaire.

Les préavis de grève se ramassent à la pèle cet automne. Après Brussels Airlines, bpost ou encore les policiers, c'est au tour des syndicats de GDF Suez de s'inquièter d''"une filialisation" au sein des entreprises énergétiques, avec pour objectif d'imposer des conditions salariales et de travail moins attractives pour le personnel.L'organisation de travailleurs regrette le transfert de 513 agents vers une autre commission paritaire. "La direction est déterminée à faire en sorte que les nouvelles entreprises de services soient rattachées à la CP218 et confirme que son but est bien une optimalisation à tous niveaux. Le Front commun syndical dénonce de nouveau le dumping social mis en place par Electrabel", ajoute les responsables de Gazelco.Les syndicats disent rester ouverts à la concertation en commission paritaire.Une tentative de conciliation avec la direction était à l'agenda jeudi. Un préavis de grève a été déposé dans la foulée, en front commun syndical. Le préavis court jusqu'au 5 novembre, des actions pourraient donc être menées dès le 6. Le préavis vaut pour GDF Suez CC et Electrabel SA. Il couvre toutes les entités du groupe, du département marketing & sales aux centrales de Tihange et Doel.Les syndicats disent rester ouverts à la concertation en comission paritaire.