Certes, la décision peut paraître injuste pour des dirigeants qui ont obtenu des résultats appréciables dans des conditions particulièrement difficiles. Mais, au-delà de cette question personnelle, on peine à trouver de bonnes raisons de justifier que la filiale belge d'un groupe allemand soit dirigée par une personne de nationalité belge.
...