L'aéroport de Charleroi (BSCA) a été le dernier, jeudi, à communiquer ses chiffres. Mais le second aéroport du pays n'a pas à rougir avec 8,22 millions de voyageurs (+2%) en 2019.

Mercredi, Brussels Airport avait lui aussi annoncé des chiffres records, avec une fréquentation de près de 26,4 millions de passagers (+2,8%).

Parmi les plus petites plateformes, Antwerp Airport s'est également envolé vers un record avec 306.330 voyageurs (+2,6%), tandis qu'Ostende a fait encore mieux en valeur absolue avec 457.423 passagers (+8,9%), la troisième meilleure année de son histoire.

Enfin, Liege Airport a fait état d'une fréquentation stable au niveau passagers, avec un peu plus de 170.000 voyageurs, mais d'une nouvelle année record en matière de transport de fret.

Sur ce point, le record belge de 2018, à savoir plus d'1,6 million de tonnes de marchandises, n'a pas été battu en 2019. Le segment du transport aérien de marchandises est particulièrement sensible au ralentissement économique et 2019 a vu la poursuite de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Premier aéroport du pays sur ce plan, Liège affiche une croissance de 3,6%, avec 902.480 tonnes de fret mais Brussels Airport a traité 8,8% moins de cargo qu'en 2018, avec 667.220 tonnes.

L'aéroport de Charleroi (BSCA) a été le dernier, jeudi, à communiquer ses chiffres. Mais le second aéroport du pays n'a pas à rougir avec 8,22 millions de voyageurs (+2%) en 2019. Mercredi, Brussels Airport avait lui aussi annoncé des chiffres records, avec une fréquentation de près de 26,4 millions de passagers (+2,8%). Parmi les plus petites plateformes, Antwerp Airport s'est également envolé vers un record avec 306.330 voyageurs (+2,6%), tandis qu'Ostende a fait encore mieux en valeur absolue avec 457.423 passagers (+8,9%), la troisième meilleure année de son histoire. Enfin, Liege Airport a fait état d'une fréquentation stable au niveau passagers, avec un peu plus de 170.000 voyageurs, mais d'une nouvelle année record en matière de transport de fret. Sur ce point, le record belge de 2018, à savoir plus d'1,6 million de tonnes de marchandises, n'a pas été battu en 2019. Le segment du transport aérien de marchandises est particulièrement sensible au ralentissement économique et 2019 a vu la poursuite de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Premier aéroport du pays sur ce plan, Liège affiche une croissance de 3,6%, avec 902.480 tonnes de fret mais Brussels Airport a traité 8,8% moins de cargo qu'en 2018, avec 667.220 tonnes.