" Nous voulons faire de l'île Maurice une des plus belles destinations mondiales ", déclarait en juin dernier Henri Giscard d'Estaing. Le PDG du Club Med s'exprimait lors de la " ré-inauguration " officielle du village quatre tridents La Pointe aux Canonniers, situé à Grand Baie, au nord de cette île de l'océan Indien. La rénovation et l'extension du complexe touristique de 19 ha (ajout de 108 chambres, d'un spa, d'une piscine familiale, d'un espace zen, etc.), qui fut la première implantation du Club à Maurice en 1973, a coûté 41,8 millions d'euros et cinq mois de travail acharné.

" Pour tenir des délais aussi serrés, nous avons fait construire les bâtiments en bois dans le Jura, lesquels ont ensuite été acheminés par bateau. Les différents éléments ont ensuite été montés ici par des ouvriers mauriciens. Le mobilier a, quant à lui, été conçu en France et fabriqué en Chine dans l'esprit de la culture mauricienne. " Chaque année, ce sont trois à cinq villages qui font ainsi l'objet d'une rénovation profonde. Celle-ci est programmée en moyenne tous les 15 ans. Le mobilier est, lui, remplacé tous les cinq ans.

Les Villas d'Albion Qu'ils soient locataires ou propriétaires, de nombreux Belges se sont déjà laissés séduire par ces jolies villas bâties selon la tradition mauricienne. © PG

Près de 1.000 emplois directs

Le Club Med est un acteur majeur du développement de l'économie et du tourisme sur l'île Maurice. " Notre entreprise procure de l'emploi direct à près de 1.000 Mauriciens dans nos villages, mais aussi à bord du voilier Club Med 2, précise Henri Giscard d'Estaing. Auxquels s'ajoutent les contrats nous liant à quelque 200 prestataires locaux. Nous avons également des liens étroits avec deux écoles hôtelières de l'île, qui nous envoient leurs stagiaires. Et via la Club Med Foundation, nous organisons régulièrement des activités sportives pour les écoliers. "

Le bilinguisme (la langue officielle de Maurice est l'anglais et le français y est parlé couramment, tout comme le créole) et le sens de l'accueil des Mauriciens sont en effet réputés dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration mais aussi dans d'autres secteurs, comme les call centers. Depuis une dizaine d'années, de nombreuses sociétés internationales ont en effet ouvert des succursales dans la capitale, Port-Louis, afin d'y loger des centrales d'appel pour leurs services clients ainsi que certains départements informatiques ou bancaires. Il est vrai que les salaires pratiqués là-bas sont un attrait supplémentaire (le salaire mensuel moyen tourne autour de 500 euros).

Outre le complexe La Pointe aux Canonniers, le Club Med y a ouvert le village cinq tridents La Plantation d'Albion en 2007 (estampillé Exclusive Collection depuis 2018), puis juste à côté, Les Villas d'Albion en 2010, première initiative immobilière du groupe via son département Club Med Property.

Les Villas d'Albion Qu'ils soient locataires ou propriétaires, de nombreux Belges se sont déjà laissés séduire par ces jolies villas bâties selon la tradition mauricienne. © PG

La gamme Exclusive Collection- qui rassemble pour l'instant quatre villages cinq tridents et une dizaine d'espaces premium dans des villages quatre tridents - est à ce point prometteuse qu'un directeur spécifique vient d'être nommé à sa tête. Il s'agit de Patrick Calvet, qui occupait auparavant le poste de directeur général Villages Europe Afrique du groupe. Cette gamme devrait représenter 10 % de l'offre en 2020.

Qu'est-ce qui différencie un village Exclusive Collection d'un autre ? " Le luxe. Et le luxe, c'est l'espace ! s'exclame Henri Giscard d'Estaing. C'est la beauté du site, le sentiment d'espace lié à une densité plus faible de clients par mètre carré. Entre ensuite en compte la taille des chambres. Par exemple, pour la rénovation du village à l'Alpe d'Huez, nous transformons l'espace de deux chambres pour n'en faire plus qu'une. Nous proposons aussi le petit-déjeuner en room service, une offre gastronomique élargie, des activités et services exclusifs. Le décor aussi est très important. Tant le design des bâtiments, du mobilier que la conception des jardins. Cette gamme attire une nouvelle clientèle qui tourne dans ces villages estampillés Exclusive Collection. " Une formule qui devrait bientôt s'agrandir ( lire l'encadré " Une Collection qui s'étoffe ").

La Pointe aux Canonniers à Grand Baie Le " resort " a bénéficié d'un lifting complet. Les travaux ont duré cinq mois. © PG

Devenir propriétaire au Club

Cela peut paraître étonnant mais le Club Med n'est pas propriétaire du domaine La Pointe aux Canonniers. " Nous n'avons pas vocation à être propriétaires à 100 % de nos villages ", confie Henri Giscard d'Estaing. En prévision des coûteux travaux de rénovation, le Club Med cherchait ici un partenaire susceptible de reprendre tout ou partie de ses parts dans Cofivra, la société propriétaire de La Pointe aux Canonniers. Celles-ci ont été ont été rachetées en 2017 par MCB ( une des plus grandes banques de l'île Maurice). Ailleurs, cela varie et la situation politique du pays concerné joue un rôle non négligeable dans la décision d'acquérir ou pas le terrain d'un futur complexe touristique.

Par contre, un GM (gentil membre) peut parfaitement devenir propriétaire d'une villa mauricienne, ou plus récemment d'un appartement-chalet dans les Alpes bâti par le Club Med sur des terrains jouxtant ses villages. Depuis 2010, l'exploitant de villages de vacances est en effet devenu promoteur immobilier via sa branche Club Med Property.

" Deux formules sont proposées : soit la vente traditionnelle, soit la vente avec gestion locative, mais toujours en pleine propriété pour l'acquéreur, détaille Maria-Pia Patureau, directrice Immobilier Villas & Chalets au Club Med. Dans le premier cas, le propriétaire dispose de son bien quand bon lui semble. Dans la seconde formule, l'acquéreur peut occuper le bien durant six semaines par an et le Club Med s'occupe de trouver des locataires le reste de l'année. Il peut aussi échanger les semaines de vacances dans sa résidence contre d'autres destinations du groupe.

Aux Villas d'Albion, seulement neuf villas sur 40 ont été cédées en vente traditionnelle. Et actuellement, il n'en reste plus qu'une à vendre. Certaines en sont même déjà à leur second acquéreur. " Quels sont les services auxquels le propriétaire (les plus petites villas étaient affichées à un peu moins d'un million d'euros) ou le locataire (à partir de 2.500 euros/semaine/personne sans transport) de ces villas de plain-pied de deux, trois ou quatre chambres décorées avec goût, avec piscine et vue sur mer ou sur un jardin luxuriant peut-il s'attendre ?

Outre un accès illimité au village La Plantation d'Albion, les occupants bénéficient par exemple des services d'un majordome en journée, d'une conciergerie 24h/24, de green fees illimités au Tamarina Golf Club situé à proximité. Hormis la plus-value potentielle et les revenus de la location de sa villa, l'acquéreur peut aussi obtenir divers avantages fiscaux en vigueur à l'île Maurice, comme le remboursement de la TVA sous certaines conditions. " Nous avons régulièrement des clients belges pour la location des villas, confie Eric Georges, directeur du Club Med Benelux. Un de ceux-ci a même déjà booké la grande villa de quatre chambres pour Pâques 2020, avant que la réservation de vols soit ouverte, pour fêter ici ses 60 ans en famille. "

Après ce premier essai transformé dans l'océan Indien, Club Med Property a réitéré cette expérience immobilière dans les Alpes françaises. Que ce soit à Valmorel, à Grand Massif Samoens Morillon ou prochainement à La Rosière (35.000 m2), tous ces projets ont un point commun : ils bénéficient d'une situation exceptionnelle, au pied des pistes.

Henri Giscard d'Estaing, PDG du Club Med " Nous prévoyons l'ouverture de trois à cinq villages dans le monde chaque année, dont un à deux en Chine. " © GETTY IMAGES

Luxe et durabilité

Le Club Med s'est aussi orienté depuis quelques années dans une démarche écoresponsable. Près de 80 % de ses villages sont déjà certifiés Green Globe. Mais comment faire cohabiter luxe et durabilité dans ces hébergements cinq étoiles ? Et les GM jouent-ils le jeu ? " Notre volonté de réduire notre empreinte écologique se traduit déjà par une meilleure gestion de l'eau, de l'écoconstruction, le placement de panneaux solaires, la disparition des plastiques à usage unique - pailles, assiettes ou bouteilles d'eau minérale à table, déclare Henri Giscard d'Estaing. Nous tentons autant que faire se peut de réduire les amenities ( miniproduits mis à disposition des clients dans les chambres, Ndlr) et de les remplacer, par exemple, par de grands contenants de shampooing ou de gel douche. Mais le message passe plus difficilement auprès de clients de certains pays émergents. Il est déjà arrivé qu'on doive, par exemple, rajouter des mini produits dans les chambres de voyageurs chinois qui se plaignaient de leur absence... "

Rappelons que la Chine est désormais le deuxième marché du Club Med, après la France, avec 243.000 clients en 2018. Avec l'ouverture début juillet du septième complexe en Chine, le cap des 300.000 vacanciers chinois devrait être atteint encore cette année.

Par Joëlle Simon.

Une "Collection" qui s'étoffe

Le futur village Club Med Québec Charlevoix ambitionne d'attirer les voyageurs au fil des quatre saisons et pas seulement pour les sports d'hiver. © PG

Outre son planning de rénovations d'anciens villages, le Club Med poursuit son rythme intensif d'ouvertures de nouveaux complexes touristiques. Une extension facilitée par la cotation récente de Fosun à la Bourse de Hong Kong et un exercice 2018 plus que satisfaisant sur l'ensemble de ses marchés (un chiffre d'affaires en hausse de 8 % et une croissance de la clientèle de 6,6%, soit 1,4 million de voyageurs).

" Nous prévoyons l'ouverture de trois à cinq villages dans le monde chaque année, dont un à deux en Chine ", confie Henri Giscard d'Estaing. Parmi les nouveaux projets à épingler :

- Québec. Première implantation du Club au Québec avec un village quatre tridents doté d'un espace cinq tridents Exclusive Collection en 2021. Perché dans le massif de Charlevoix, il pourra accueillir les GM tout au long de l'année.

- Espagne. Retour dans le pays qui a vu naître le premier village de tentes du Club Méditerranée en 1950, à l'initiative du Belge Gérard Blitz. Le village quatre tridents Magna Marbella est annoncé pour le printemps 2020.

- Portugal. Un complexe Exclusive Collection devrait voir le jour à Troia en 2022.

- République dominicaine. Un deuxième village va y voir le jour fin 2019, à Miches, sur la côte nord, à mi-chemin entre Punta Cana et la péninsule de Samana. Henri Giscard d'Estaing s'amuse à raconter comment il s'est décidé. " Lorsque nous avons annoncé notre intention de bâtir un deuxième club sur l'île, dit-il, on nous avait recommandé un superbe endroit, mais je n'étais pas convaincu à 100 %. L'accès compliqué. Le chemin était long. En maillot de bain, j'ai donc parcouru les derniers kilomètres qui m'en séparaient par la plage avant de tomber sur un pêcheur qui venait d'attraper une langouste. Ma décision était prise. C'est là qu'il fallait s'installer."

- Seychelles. Le Club a racheté à la chaîne hôtelière Beachcomber le Saint-Anne Island Resort. Le site va être entièrement rénové pour accueillir dès septembre 2020 un village Exclusive Collection de 650 lits.

- Indonésie. L'île de Lombok, à l'est de Bali, va accueillir un nouveau village quatre tridents avec espace cinq tridents cette année encore.

- Vietnam. Ouverture d'un premier village dans ce pays (le Club Med Ho Tram) en 2021.