L'indexation explique en grande partie cette forte croissance salariale mais, hors indexation, la hausse atteint tout de même 1,5%. Selon Hudson, qui a mené l'enquête auprès de 781 entreprises et 219.556 employés, "de nombreuses entreprises ont puisé dans leur budget pour augmenter les salaires", avec 91% des employés ayant reçu une augmentation supplémentaire à l'indexation automatique.

Les bonus accordés dans le cadre de salaires variables ont fortement augmenté l'an dernier, le bonus médian chez les cadres supérieurs ayant crû de 10% à 3.000 euros, selon l'enquête. Les managers et seniors managers ont perçu des bonus médians de respectivement 7.021 euros et 21.371 euros.

La croissance salariale s'explique également par le taux de vacance de l'emploi, élevé en Belgique. Face à la pénurie de main-d'oeuvre, les entreprises cherchent à attirer grâce à des rémunérations plus élevées mais aussi à conserver leurs employés actuels en augmentant leur salaire.

L'enquête de la société de conseil en gestion de ressources humaines révèle également que les salaires des jeunes et débutants de moins de 25 ans ont été portés à la hausse entre 2018 et 2022, de 10% pour les titulaires d'un master et de 14% pour les titulaires d'un baccalauréat.

Les salaires sont les plus élevés à Bruxelles, qui a également connu la plus forte augmentation des salaires médians hors index (1,71%, contre 1,34% en Flandre et 1,12% en Wallonie), selon l'enquête de Hudson.

L'indexation explique en grande partie cette forte croissance salariale mais, hors indexation, la hausse atteint tout de même 1,5%. Selon Hudson, qui a mené l'enquête auprès de 781 entreprises et 219.556 employés, "de nombreuses entreprises ont puisé dans leur budget pour augmenter les salaires", avec 91% des employés ayant reçu une augmentation supplémentaire à l'indexation automatique. Les bonus accordés dans le cadre de salaires variables ont fortement augmenté l'an dernier, le bonus médian chez les cadres supérieurs ayant crû de 10% à 3.000 euros, selon l'enquête. Les managers et seniors managers ont perçu des bonus médians de respectivement 7.021 euros et 21.371 euros. La croissance salariale s'explique également par le taux de vacance de l'emploi, élevé en Belgique. Face à la pénurie de main-d'oeuvre, les entreprises cherchent à attirer grâce à des rémunérations plus élevées mais aussi à conserver leurs employés actuels en augmentant leur salaire. L'enquête de la société de conseil en gestion de ressources humaines révèle également que les salaires des jeunes et débutants de moins de 25 ans ont été portés à la hausse entre 2018 et 2022, de 10% pour les titulaires d'un master et de 14% pour les titulaires d'un baccalauréat.Les salaires sont les plus élevés à Bruxelles, qui a également connu la plus forte augmentation des salaires médians hors index (1,71%, contre 1,34% en Flandre et 1,12% en Wallonie), selon l'enquête de Hudson.