La part de l'industrie pharmaceutique représente 11,4% du total des exportations belges. Près d'un cinquième (19%) des exportations est destiné au marché américain.

Par ailleurs, l'emploi a progressé de 1,8% pour atteindre près de 35.000 postes, dont plus de 4.200 dans la recherche.

"Le secteur pharmaceutique se profile de plus en plus clairement comme une pierre angulaire de l'économie belge - en tant que créateur d'emplois, en tant qu'investisseur de premier plan dans la R&D et en tant que champion des exportations de médicaments et vaccins aux quatre coins du monde. Les efforts de 35.000 travailleurs, d'importants investissements et une excellente collaboration avec les sphères académiques ont débouché sur un savoir-faire pharmaceutique exceptionnel et très apprécié à l'échelon international. Pas moins de 47% de nos exportations concernent des pays extérieurs à l'Union européenne", a souligné Catherine Rutten, CEO de pharma.be.

La part de l'industrie pharmaceutique représente 11,4% du total des exportations belges. Près d'un cinquième (19%) des exportations est destiné au marché américain. Par ailleurs, l'emploi a progressé de 1,8% pour atteindre près de 35.000 postes, dont plus de 4.200 dans la recherche. "Le secteur pharmaceutique se profile de plus en plus clairement comme une pierre angulaire de l'économie belge - en tant que créateur d'emplois, en tant qu'investisseur de premier plan dans la R&D et en tant que champion des exportations de médicaments et vaccins aux quatre coins du monde. Les efforts de 35.000 travailleurs, d'importants investissements et une excellente collaboration avec les sphères académiques ont débouché sur un savoir-faire pharmaceutique exceptionnel et très apprécié à l'échelon international. Pas moins de 47% de nos exportations concernent des pays extérieurs à l'Union européenne", a souligné Catherine Rutten, CEO de pharma.be.