Symeta compte actuellement 271 travailleurs répartis sur deux sites de production (Hal et Lot). La société justifie cette décision par l'émergence des médias numériques personnalisés, des économies, dans le chef des clients de Symeta, sur les dépenses en communication de masse et la surcapacité structurelle sur le marché de l'impression offset.

"Les activités offset de Symeta ont connu des pertes considérables sur le plan structurel ces trois dernières années, et chaque année, il fallait recourir de plus en plus au chômage économique", souligne l'entreprise dans un communiqué.

La direction de Symeta insiste sur le fait qu'elle souhaite miser au maximum sur le réemploi au sein du groupe Colruyt des collaborateurs susceptibles d'être touchés par cette mesure. D'après le syndicat, il s'agirait de 80 ouvriers et 28 employés. La direction qui a consulté jeudi les représentants des travailleurs au sein du conseil d'entreprise, "s'engage à mener un dialogue constructif et à collaborer avec les partenaires sociaux".

Pour l'avenir, Symeta désire rester "dans la communication client personnalisée et la gestion de documents".

Symeta compte actuellement 271 travailleurs répartis sur deux sites de production (Hal et Lot). La société justifie cette décision par l'émergence des médias numériques personnalisés, des économies, dans le chef des clients de Symeta, sur les dépenses en communication de masse et la surcapacité structurelle sur le marché de l'impression offset. "Les activités offset de Symeta ont connu des pertes considérables sur le plan structurel ces trois dernières années, et chaque année, il fallait recourir de plus en plus au chômage économique", souligne l'entreprise dans un communiqué. La direction de Symeta insiste sur le fait qu'elle souhaite miser au maximum sur le réemploi au sein du groupe Colruyt des collaborateurs susceptibles d'être touchés par cette mesure. D'après le syndicat, il s'agirait de 80 ouvriers et 28 employés. La direction qui a consulté jeudi les représentants des travailleurs au sein du conseil d'entreprise, "s'engage à mener un dialogue constructif et à collaborer avec les partenaires sociaux". Pour l'avenir, Symeta désire rester "dans la communication client personnalisée et la gestion de documents".