Dans un communiqué, le premier aéroport du pays précise avoir constaté une croissance sur les destinations longs-courriers et courts-courriers mais un léger recul du trafic de transfert.

S'agissant du fret, Brucargo en a traité en février 31.838 tonnes. "La situation économique pèse lourdement sur le volume transporté. En outre, le nouvel an chinois, période traditionnellement calme, tombait cette année en février, ce qui a eu un impact négatif supplémentaire sur le résultat", souligne l'aéroport.

Dans un communiqué, le premier aéroport du pays précise avoir constaté une croissance sur les destinations longs-courriers et courts-courriers mais un léger recul du trafic de transfert. S'agissant du fret, Brucargo en a traité en février 31.838 tonnes. "La situation économique pèse lourdement sur le volume transporté. En outre, le nouvel an chinois, période traditionnellement calme, tombait cette année en février, ce qui a eu un impact négatif supplémentaire sur le résultat", souligne l'aéroport.