BlaBlaVillage

Installé depuis mars 2016 au sein du #Cloud Business Center de Paris, BlaBlaCar, qui emploie 350 personnes, occupe quatre étages intégralement décorés dans un esprit accueillant, apaisant et diversifié. Visite virtuelle avec Kevin Deniau, le porte-parole.
...

Installé depuis mars 2016 au sein du #Cloud Business Center de Paris, BlaBlaCar, qui emploie 350 personnes, occupe quatre étages intégralement décorés dans un esprit accueillant, apaisant et diversifié. Visite virtuelle avec Kevin Deniau, le porte-parole.1. Espace d'accueil, petite cafet', véritable arbre entouré d'un banc public, mur des ambassadeurs - les meilleurs utilisateurs du service,... le tout avec beaucoup de luminosité. Le Village veut être un miroir de l'esprit "covoiturage" : communicatif et accueillant. 2. Chaque mercredi, les BlaBlaTalks permettent à une équipe de présenter ses avancements devant les autres employés. "Cela permet à chacun d'être impliqué et encore plus responsabilisé vu que l'on a fait une promesse devant tous ses collègues." Le vendredi matin, c'est autour d'un petit déjeuner que les employés se retrouvent. 3. Au beau milieu du village, un photomaton. Son objectif ? Garder une trace du passage des visiteurs de BlaBlaCar. Il y a même un grand cadre à l'entrée avec des photos-souvenirs. 4. "Un employé qui se plaît au boulot sera plus concentré, impliqué, efficace et créatif. Et puis disposer de bureaux aussi attractifs permet également d'attirer les grands talents lors des phases de recrutement", assure Kevin Deniau, porte-parole de la société. 5. Espaces fermés, en open space, petits, insonorisés, avec sofas ou tables hautes, etc. : tout est pensé pour que l'employé puisse travailler dans l'environnement qui le met le plus à l'aise. 6. Les salariés sont répartis par tribus d'une vingtaine de personnes, des mini start-up qui ont un objectif bien précis, comme l'invention de nouvelles fonctionnalités ou la préparation d'un plan com'. "Régulièrement, les tribus changent d'attribution, de projets, de personnel... C'est très souple", précise Kevin Deniau. Bureaux 7. La scale-up reçoit à peu près 1.000 CV chaque mois tant l'intérêt est fort. Il faut dire que plusieurs études ont positionné l'entreprise au top du classement du bien-être. 8. "Les babyfoots et autres tables de ping-pong sont un peu anecdotiques. Ce qui fait vraiment une culture d'entreprise, ce sont des événements comme les BlaBlaTalks, les discussions avec les patrons, la transparence générale... A force de partager les informations, on sensibilise tout le monde", explique Kevin Deniau. 9. L'utilisation des salles de réunion posait problème dans les anciens bureaux. Au #Cloud, un étage est donc entièrement constitué de salles de petits et grands formats que quiconque peut investir. 10 Dans tout le bâtiment, on retrouve des couleurs vives, de la verdure et de la déco rappelant le voyage, mais aussi les 10. Valeurs de la boîte. "Cela permet de les garder en tête, de maintenir notre ADN et de faciliter la prise de décision au quotidien."