Le centre de recherche sera dédié aux piles à combustible et à la propulsion à hydrogène. Au total, 150 ingénieurs y travailleront dès son inauguration et ce nombre pourrait monter jusqu'à environ 200 personnes à terme.

Si l'entreprise cotée à la Bourse de Paris garde le silence sur la future localisation du centre de recherche, L'Echo croit savoir que Neder-Over-Heembeek, où Plastic Omnium occupe déjà des bureaux sur le campus du groupe Solvay, constitue une piste privilégiée.

Le centre de recherche sera dédié aux piles à combustible et à la propulsion à hydrogène. Au total, 150 ingénieurs y travailleront dès son inauguration et ce nombre pourrait monter jusqu'à environ 200 personnes à terme. Si l'entreprise cotée à la Bourse de Paris garde le silence sur la future localisation du centre de recherche, L'Echo croit savoir que Neder-Over-Heembeek, où Plastic Omnium occupe déjà des bureaux sur le campus du groupe Solvay, constitue une piste privilégiée.