L'information provient du Wall Street Journal, qui parle d'une introduction pour le mois d'avril. Selon le quotidien américain des affaires, la plateforme aurait mandaté plusieurs banques pour préparer l'opération, laquelle valoriserait la société à quelque 12 milliards de dollars.

Fondée en 2010, Pinterest propose à ses utilisateurs une sorte de tableau numérique sur lequel ils peuvent " épingler " des images (du verbe " to pin "), et cela autour de centres d'intérêt allant de la cuisine aux loisirs en passant par la mode ou la déco. Il est ainsi possible de se servir du réseau social pour organiser ses idées de décoration pour son mariage, de répertorier une liste d'objets design, etc. De quoi constituer une cible de choix pour les annonceurs et les marques. Rassemblant désormais plus de 250 millions d'utilisateurs dans le monde, le site tire en effet l'essentiel de ses revenus de la publicité et du commerce en ligne. Il espère d'ailleurs bientôt franchir la barre symbolique du milliard de dollars de chiffre d'affaires. Mais, sur un marché de la pub digitale archi-dominé par les Facebook et compagnie, son modèle économique reste incertain aux yeux des spécialistes. Les investisseurs seront-ils dès lors malgré tout séduits ? A voir. D'autant que, question timing, d'autres IPO d'entreprises technologiques se profilent. Et non des moindres. De grands noms de la tech américaine, comme Uber par exemple, se rapprochent eux aussi à grands pas d'une cotation à Wall Street.

12 milliards de dollars

Ce que pèserait le réseau social.