Il s'agit du montant qu'Electrabel doit réserver pour le démantèlement des centrales nucléaires et le stockage à long terme des déchets radioactifs. Fin 2015, ces réserves atteignaient 8 milliards d'euros. Tous les trois ans, la commission a refait ses calculs et a conclu qu'il fallait prévoir 1,6 milliard d'euros supplémentaire ces deux prochaines années.

Il s'agit du montant qu'Electrabel doit réserver pour le démantèlement des centrales nucléaires et le stockage à long terme des déchets radioactifs. Fin 2015, ces réserves atteignaient 8 milliards d'euros. Tous les trois ans, la commission a refait ses calculs et a conclu qu'il fallait prévoir 1,6 milliard d'euros supplémentaire ces deux prochaines années.