Le constructeur automobile français a néanmoins confirmé son objectif de "réduire au moins par deux sa consommation de 'free cash flow' (flux de trésorerie) opérationnel en 2013" et de façon "très significative" en 2014".

PSA Peugeot Citroën a par ailleurs annoncé qu'un des projets qu'il comptait développer en commun avec l'Américain General Motors "fait actuellement l'objet d'un réexamen", ce qui pourrait remettre en cause l'objectif de synergies annuelles visé.

"Le projet de développement d'une plate-forme commune du segment B (soit les petites voitures) avec GM fait actuellement l'objet d'un réexamen", ce qui "pourrait conduire à une révision à la baisse du montant annoncé de synergies annuelles à moyen terme, 1 milliard de dollars pour PSA", précise le constructeur français dans un communiqué.

Le constructeur automobile français a néanmoins confirmé son objectif de "réduire au moins par deux sa consommation de 'free cash flow' (flux de trésorerie) opérationnel en 2013" et de façon "très significative" en 2014". PSA Peugeot Citroën a par ailleurs annoncé qu'un des projets qu'il comptait développer en commun avec l'Américain General Motors "fait actuellement l'objet d'un réexamen", ce qui pourrait remettre en cause l'objectif de synergies annuelles visé. "Le projet de développement d'une plate-forme commune du segment B (soit les petites voitures) avec GM fait actuellement l'objet d'un réexamen", ce qui "pourrait conduire à une révision à la baisse du montant annoncé de synergies annuelles à moyen terme, 1 milliard de dollars pour PSA", précise le constructeur français dans un communiqué.