Le fabricant de smartphones avait prévenu il y a tout juste une semaine de cette mauvaise passe et annoncé un plan social portant sur 40% de son effectif salarié avec le licenciement de 4.500 personnes. Lundi, Fairfax, le premier actionnaire du groupe avec 10% du capital, avait fait état d'une proposition de rachat avec un consortium d'investisseurs valorisant l'entreprise à 4,7 milliards de dollars.

L'importante perte pour le deuxième trimestre s'explique principalement par la provision de 934 millions de dollars sur le stock d'invendus de son boitier Z10 lancé en tout début d'année. L'échec commercial de son Z10 n'est pas la seule raison. Hors provisions, la perte nette au deuxième trimestre de l'exercice fiscal en cours est de 248 millions de dollars ou 47 cents par action. C'est un résultat très en-deçà des prévisions des analystes qui tablaient sur une perte de 13 cents.

Le chiffre d'affaires trimestriel s'est monté à 1,6 milliard de dollars, en chute par rapport aux 3,1 milliards au cours du même trimestre du dernier exercice fiscal, a encore souligné BlackBerry dans son communiqué.

Le fabricant de smartphones avait prévenu il y a tout juste une semaine de cette mauvaise passe et annoncé un plan social portant sur 40% de son effectif salarié avec le licenciement de 4.500 personnes. Lundi, Fairfax, le premier actionnaire du groupe avec 10% du capital, avait fait état d'une proposition de rachat avec un consortium d'investisseurs valorisant l'entreprise à 4,7 milliards de dollars. L'importante perte pour le deuxième trimestre s'explique principalement par la provision de 934 millions de dollars sur le stock d'invendus de son boitier Z10 lancé en tout début d'année. L'échec commercial de son Z10 n'est pas la seule raison. Hors provisions, la perte nette au deuxième trimestre de l'exercice fiscal en cours est de 248 millions de dollars ou 47 cents par action. C'est un résultat très en-deçà des prévisions des analystes qui tablaient sur une perte de 13 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel s'est monté à 1,6 milliard de dollars, en chute par rapport aux 3,1 milliards au cours du même trimestre du dernier exercice fiscal, a encore souligné BlackBerry dans son communiqué.