Le terrain où l'usine s'implantera est l'ancien site des ACEC. Le projet qui a été développé prévoit la construction d'un hall industriel sur quelque 16.000 mètres carrés.

Quelque 500 satellites seront fabriqués dans cette usine chaque année par l'entreprise Aerospacelab, qui compte engager 400 personnes environ.

Représentant du "new space", une industrie spatiale d'initiative privée, Aerospacelab déploiera dans sa nouvelle usine des modes de conception très actuels, inspirés des technologies du secteur automobile, pour construire des satellites à moindre cout.

En juin 2022, au moment de sa présentation, le cout du projet carolo avait été estimé à quelque 40 millions d'euros.

Le terrain où l'usine s'implantera est l'ancien site des ACEC. Le projet qui a été développé prévoit la construction d'un hall industriel sur quelque 16.000 mètres carrés.Quelque 500 satellites seront fabriqués dans cette usine chaque année par l'entreprise Aerospacelab, qui compte engager 400 personnes environ. Représentant du "new space", une industrie spatiale d'initiative privée, Aerospacelab déploiera dans sa nouvelle usine des modes de conception très actuels, inspirés des technologies du secteur automobile, pour construire des satellites à moindre cout. En juin 2022, au moment de sa présentation, le cout du projet carolo avait été estimé à quelque 40 millions d'euros.