Travailler au travers d'une société plutôt que sous forme individuelle est-il encore avantageux ? Les indépendants qui travaillent en personne physique et qui envisagent de se mettre en société réfléchiront dorénavant sans doute plutôt deux fois qu'une avant de franchir le pas. En cause, un projet de loi concocté par le ministre fédéral des Indépendants et des Classes moyennes Willy Borsus (MR) qui vise à aligner dès le 1er janvier prochain les conditions d'accès et de déductibilité fiscale au deuxième pilier (pension extra-légale) pour les indépendants exerçant leur activité en personne physique sur celles de ceux qui travaillent sous le couvert d'une société.
...