Le tribunal de Milan a acquitté lundi les banques américaines Morgan Stanley, Citigroup, Bank of America et l'allemande Deutsche Bank ainsi que cinq de leurs responsables, jugés dans le cadre d'un procès concernant la faillite de Parmalat en 2003.

Ce procès pour manipulation de cours de Bourse avait démarré en janvier 2008 à Milan. Les banques et leurs responsables y étaient accusés d'avoir organisé des émissions obligataires pour le compte du groupe agroalimentaire italien tout en connaissant son insolvabilité.

Le parquet de Milan avait réclamé en janvier une sanction financière de 900.000 euros pour chacune de ces banques, la confiscation d'un total de 120 millions d'euros et la condamnation à des peines allant d'un an de prison à un an et quatre mois pour deux responsables de Morgan Stanley, deux de Deutsche Bank et un de Citigroup.

Le krach de Parmalat en 2003, l'un des scandales financiers les plus retentissants en Europe, a laissé un trou de 14 milliards d'euros et englouti les économies de 135.000 épargnants.

Trends.be, avec Belga

Le tribunal de Milan a acquitté lundi les banques américaines Morgan Stanley, Citigroup, Bank of America et l'allemande Deutsche Bank ainsi que cinq de leurs responsables, jugés dans le cadre d'un procès concernant la faillite de Parmalat en 2003.Ce procès pour manipulation de cours de Bourse avait démarré en janvier 2008 à Milan. Les banques et leurs responsables y étaient accusés d'avoir organisé des émissions obligataires pour le compte du groupe agroalimentaire italien tout en connaissant son insolvabilité.Le parquet de Milan avait réclamé en janvier une sanction financière de 900.000 euros pour chacune de ces banques, la confiscation d'un total de 120 millions d'euros et la condamnation à des peines allant d'un an de prison à un an et quatre mois pour deux responsables de Morgan Stanley, deux de Deutsche Bank et un de Citigroup.Le krach de Parmalat en 2003, l'un des scandales financiers les plus retentissants en Europe, a laissé un trou de 14 milliards d'euros et englouti les économies de 135.000 épargnants.Trends.be, avec Belga