Le Français Jacques-Edouard Charret estime que la France, qui compte aujourd'hui 359 restaurants, offre un potentiel de 300 nouvelles ouvertures, alors que la chaîne n'y a ouvert en 2009 que 13 nouveaux restaurants et prévoit d'en ouvrir 15 de plus en 2010. "A ce rythme, il faudra 20 ans !, dit-il dans l'interview. 2010 devrait être une excellente année avec 30 ouvertures, six au Belux, 15 en France et neuf à l'international."

Le groupe investira encore 50 millions d'euros dans l'extension et la rénovation du parc cette année. Le nouveau responsable des opérations de Quick Belux affirme qu'"ouvrir 35 restaurants en Belgique dans les cinq ans n'est pas impossible".

La cession (à l'étude) de la participation de la Caisse des dépôts et consignations, le bras armé financier de l'Etat français, dans Quick pourrait donner un coup de pouce au développement de la chaîne, via une IPO ou une émission obligataire, écrit encore L'Echo.

Trends.be, avec Belga

Le Français Jacques-Edouard Charret estime que la France, qui compte aujourd'hui 359 restaurants, offre un potentiel de 300 nouvelles ouvertures, alors que la chaîne n'y a ouvert en 2009 que 13 nouveaux restaurants et prévoit d'en ouvrir 15 de plus en 2010. "A ce rythme, il faudra 20 ans !, dit-il dans l'interview. 2010 devrait être une excellente année avec 30 ouvertures, six au Belux, 15 en France et neuf à l'international."Le groupe investira encore 50 millions d'euros dans l'extension et la rénovation du parc cette année. Le nouveau responsable des opérations de Quick Belux affirme qu'"ouvrir 35 restaurants en Belgique dans les cinq ans n'est pas impossible".La cession (à l'étude) de la participation de la Caisse des dépôts et consignations, le bras armé financier de l'Etat français, dans Quick pourrait donner un coup de pouce au développement de la chaîne, via une IPO ou une émission obligataire, écrit encore L'Echo.Trends.be, avec Belga