L'enquête du gardien de la concurrence est en cours depuis un moment et vise aussi bien les producteurs de pommes et de poires que ceux de fruits doux. L'ABC peut infliger des amendes aux cartels qui peuvent aller jusqu'à 10% du chiffre d'affaires des entreprises concernées, ainsi que des astreintes ou des amendes à l'encontre des des dirigeants de 100 à 10.000 euros.