" On a remarqué qu'acheter un matelas était très difficile. Il y a plein de références, on n'a souvent que des demi-conseils et les différences de prix sont trop fortes pour se faire une vraie idée. " Dès lors, Pascal Doto a décidé de créer un matelas universel avec une société belge spécialisée dans les matelas hôteliers. Il a prop...

" On a remarqué qu'acheter un matelas était très difficile. Il y a plein de références, on n'a souvent que des demi-conseils et les différences de prix sont trop fortes pour se faire une vraie idée. " Dès lors, Pascal Doto a décidé de créer un matelas universel avec une société belge spécialisée dans les matelas hôteliers. Il a proposé un cahier des charges avec différentes contraintes à respecter : " Le coeur du matelas est très ferme pour aligner la colonne vertébrale, mais les premières couches sont ultra-molles pour donner une sensation de flottement. " Là où Oscar Sleep tend cependant à se démarquer des autres vendeurs, c'est au niveau de la distribution. " Il n'y a qu'un seul type de matelas, seule la taille change, place Yves Back. De plus, l'achat se fait exclusivement online - ce qui diminue sensiblement le prix, qui se situe entre 439 et 899 euros - et la livraison est incluse. " Au cas où l'acheteur n'est pas satisfait - " ça ne nous est arrivé qu'une seule fois ", assurent les entrepreneurs - il a 100 nuits d'essai avant de demander à Oscar Sleep de reprendre le matelas sans aucuns frais. le matelas est alors offert à la Croix-Rouge. " Tout est belge : des matériaux à l'assemblage en passant par le développement. Ce n'était pas notre volonté de départ, mais la qualité du matériel est moins bonne ailleurs. " Oscar Sleep, qui emploie déjà 10 personnes, certifie au passage la non-nocivité des matériaux utilisés. Après avoir vendu 1.800 matelas en 2016, Yves Back et ses collaborateurs tablent sur un chiffre de 500 unités par mois en 2017. Par Émilien Hofman.