Son ebitda a reculé, là aussi de 3,8%, à 58 millions d'euros, porté à la baisse par les résultats MVNO (opérateur de réseau mobile virtuel, NDLR). L'opérateur maintient cependant ses prévisions annuelles, soit une légère progression de son chiffre d'affaires et un ebitda ajusté compris entre 285 et 305 millions d'euros.

Sur le premier trimestre, la base de clients forfait mobile a progressé de 21.000 unités (+6,9%) à 2,49 millions.

Ce premier trimestre 2019 "est le troisième trimestre consécutif de progression des revenus des services mobiles alors que nous continuons à augmenter le chiffre d'affaires des services convergents. Cela montre que notre positionnement audacieux est désormais solidement ancré dans le marché des télécoms", se félicite Arnaud Castille, CFO.

Son ebitda a reculé, là aussi de 3,8%, à 58 millions d'euros, porté à la baisse par les résultats MVNO (opérateur de réseau mobile virtuel, NDLR). L'opérateur maintient cependant ses prévisions annuelles, soit une légère progression de son chiffre d'affaires et un ebitda ajusté compris entre 285 et 305 millions d'euros.Sur le premier trimestre, la base de clients forfait mobile a progressé de 21.000 unités (+6,9%) à 2,49 millions. Ce premier trimestre 2019 "est le troisième trimestre consécutif de progression des revenus des services mobiles alors que nous continuons à augmenter le chiffre d'affaires des services convergents. Cela montre que notre positionnement audacieux est désormais solidement ancré dans le marché des télécoms", se félicite Arnaud Castille, CFO.