"Un jour de fermeture des magasins de mode signifie une perte de 23 millions d'euros pour le secteur, déjà en difficulté. Il est crucial que les magasins de mode puissent rouvrir rapidement", dans les meilleures conditions de sécurité, souligne la fédération du commerce et des services.

Outre une distance de 1,5 mètre à respecter, le paiement électronique et un client maximum par 10m2, le secteur de la mode prévoit aussi du gel hydroalcoolique à l'entrée du magasin et des cabines d'essayage, avec une ouverture alternée de celles-ci, qui seront aussi désinfectées.

Les vêtements essayés de même que les retours ne seront pas immédiatement replacés dans les rayons. Plusieurs magasins de mode prévoient également du personnel supplémentaire.

"Un jour de fermeture des magasins de mode signifie une perte de 23 millions d'euros pour le secteur, déjà en difficulté. Il est crucial que les magasins de mode puissent rouvrir rapidement", dans les meilleures conditions de sécurité, souligne la fédération du commerce et des services. Outre une distance de 1,5 mètre à respecter, le paiement électronique et un client maximum par 10m2, le secteur de la mode prévoit aussi du gel hydroalcoolique à l'entrée du magasin et des cabines d'essayage, avec une ouverture alternée de celles-ci, qui seront aussi désinfectées. Les vêtements essayés de même que les retours ne seront pas immédiatement replacés dans les rayons. Plusieurs magasins de mode prévoient également du personnel supplémentaire.