Le syndicat des services Verdi a appelé à cesser le travail sur trois sites allemands du géant du commerce en ligne: celui de Bad Hersfeld et celui de Leipzig (tous les deux théâtres de grèves ponctuelles répétées depuis le printemps) ainsi que pour la première fois celui de Graben, en Bavière.

Quelque 600 salariés avaient cessé le travail à Bad Hersfeld, plus gros centre logistique du groupe en Allemagne, a indiqué un porte-parole de Verdi sur place. A Leipzig, 500 personnes participaient à la grève, a dit un autre porte-parole, Jörg Lauenroth-Mago "Nous ferons grève jusqu'à samedi inclus", a-t-il dit. A Graben, 350 salariés étaient concernés dans la matinée, "plusieurs centaines" d'autres devant rejoindre le mouvement dans la journée, a déclaré Thomas Gürlebeck, de Verdi.

Amazon emploie quelque 9.000 personnes en Allemagne, dans huit centres logistiques et deux centres de service-client.

Le syndicat des services Verdi a appelé à cesser le travail sur trois sites allemands du géant du commerce en ligne: celui de Bad Hersfeld et celui de Leipzig (tous les deux théâtres de grèves ponctuelles répétées depuis le printemps) ainsi que pour la première fois celui de Graben, en Bavière. Quelque 600 salariés avaient cessé le travail à Bad Hersfeld, plus gros centre logistique du groupe en Allemagne, a indiqué un porte-parole de Verdi sur place. A Leipzig, 500 personnes participaient à la grève, a dit un autre porte-parole, Jörg Lauenroth-Mago "Nous ferons grève jusqu'à samedi inclus", a-t-il dit. A Graben, 350 salariés étaient concernés dans la matinée, "plusieurs centaines" d'autres devant rejoindre le mouvement dans la journée, a déclaré Thomas Gürlebeck, de Verdi. Amazon emploie quelque 9.000 personnes en Allemagne, dans huit centres logistiques et deux centres de service-client.