Le record précédent remonte à juillet 2000 et a été dépassé de 86.000 voyageurs, soit 4%. Par ailleurs, le nombre de passagers a augmenté de 14,8% en rythme annuel, ce qui représente 300.000 passagers de plus qu'en juillet de l'année dernière.

Une bonne partie de l'augmentation du nombre de passagers concerne le segment low cost, le reste reposant essentiellement sur les bonnes performances de Brussels Airlines.

La fin de la Coupe du Monde de football et du ramadan ainsi que la météo défavorable de la mi-juillet ont également donné des envies de voyage à de nombreuses personnes, avec en corollaire une croissance supplémentaire au cours de la deuxième quinzaine de juillet, peut-on lire dans le communiqué.

"L'aéroport a pu parfaitement gérer l'afflux des 74.000 passagers en moyenne par jour, départs et arrivées compris. Par exemple, aux heures de pointe, jusqu'à 1.300 passagers par demi-heure ont été traités au contrôle de sûreté avec un temps d'attente moyen d'à peine 5 minutes pour les voyageurs", s'est félicité Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

En ce mois d'été, la croissance provient surtout du marché local, avec une augmentation de 17,0%. Le marché des correspondances affiche également une forte hausse de 7,1%.

Le record précédent remonte à juillet 2000 et a été dépassé de 86.000 voyageurs, soit 4%. Par ailleurs, le nombre de passagers a augmenté de 14,8% en rythme annuel, ce qui représente 300.000 passagers de plus qu'en juillet de l'année dernière. Une bonne partie de l'augmentation du nombre de passagers concerne le segment low cost, le reste reposant essentiellement sur les bonnes performances de Brussels Airlines. La fin de la Coupe du Monde de football et du ramadan ainsi que la météo défavorable de la mi-juillet ont également donné des envies de voyage à de nombreuses personnes, avec en corollaire une croissance supplémentaire au cours de la deuxième quinzaine de juillet, peut-on lire dans le communiqué. "L'aéroport a pu parfaitement gérer l'afflux des 74.000 passagers en moyenne par jour, départs et arrivées compris. Par exemple, aux heures de pointe, jusqu'à 1.300 passagers par demi-heure ont été traités au contrôle de sûreté avec un temps d'attente moyen d'à peine 5 minutes pour les voyageurs", s'est félicité Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company. En ce mois d'été, la croissance provient surtout du marché local, avec une augmentation de 17,0%. Le marché des correspondances affiche également une forte hausse de 7,1%.