Le chiffre d'affaires annuel est lui aussi en hausse, de 4% par rapport à 2014, à 10,6 milliards d'euros.

Pour le seul quatrième trimestre, Solvay a vu son bénéfice net reculer à 37 millions d'euros, contre 190 millions d'euros pour les trois derniers mois de 2014. Le chiffre d'affaires au quatrième trimestre baisse très légèrement (-1%), à 2,5 milliards d'euros.

Les derniers mois de l'année ont été marqués par des "difficultés persistantes dans les activités du pétrole et du gaz", indique Solvay dans un communiqué. Solvay propose par ailleurs un dividende en hausse de 3,3%, à 3,30 euros brut. Pour 2016, Solvay poursuivra la transformation de son portefeuille et veillera à réduire son endettement, en forte progression après le rachat fin 2015 de l'américain Cytec dont l'intégration est "menée plus rapidement que prévu".

Le chiffre d'affaires annuel est lui aussi en hausse, de 4% par rapport à 2014, à 10,6 milliards d'euros. Pour le seul quatrième trimestre, Solvay a vu son bénéfice net reculer à 37 millions d'euros, contre 190 millions d'euros pour les trois derniers mois de 2014. Le chiffre d'affaires au quatrième trimestre baisse très légèrement (-1%), à 2,5 milliards d'euros. Les derniers mois de l'année ont été marqués par des "difficultés persistantes dans les activités du pétrole et du gaz", indique Solvay dans un communiqué. Solvay propose par ailleurs un dividende en hausse de 3,3%, à 3,30 euros brut. Pour 2016, Solvay poursuivra la transformation de son portefeuille et veillera à réduire son endettement, en forte progression après le rachat fin 2015 de l'américain Cytec dont l'intégration est "menée plus rapidement que prévu".