Ce retour à la croissance couplé à de bons résultats commerciaux permettent au groupe de relever ses prévisions pour l'exercice 2015.

L'Ebitda retraité (avant coûts de licenciement et de restructuration) atteint 86 millions d'euros au troisième trimestre, soit +11,3% en un an.

L'ARPU (le revenu moyen par utilisateur) a quant à lui encore progressé et s'élève à 28,3 euros au troisième trimestre, contre 27,4 euros un an auparavant, soit une hausse de 3,6%.

Le cash-flow opérationnel du groupe atteint 112,5 millions d'euros, une augmentation de 63,3% par rapport au troisième trimestre 2014.

La base clients "retail" de l'opérateur en Belgique enregistre 23.400 nouveaux clients au troisième trimestre 2015. Le nombre de nouveaux clients postpaid est, quant à lui, à nouveau positif (+8.300 clients).

Les résultats tant financiers que commerciaux permettent à Mobistar de se montrer optimiste et de relever ses prévisions d'Ebitda. Le groupe entend dépasser le haut de sa fourchette initialement comprise entre 260 et 280 millions d'euros.

Ce retour à la croissance couplé à de bons résultats commerciaux permettent au groupe de relever ses prévisions pour l'exercice 2015. L'Ebitda retraité (avant coûts de licenciement et de restructuration) atteint 86 millions d'euros au troisième trimestre, soit +11,3% en un an.L'ARPU (le revenu moyen par utilisateur) a quant à lui encore progressé et s'élève à 28,3 euros au troisième trimestre, contre 27,4 euros un an auparavant, soit une hausse de 3,6%. Le cash-flow opérationnel du groupe atteint 112,5 millions d'euros, une augmentation de 63,3% par rapport au troisième trimestre 2014. La base clients "retail" de l'opérateur en Belgique enregistre 23.400 nouveaux clients au troisième trimestre 2015. Le nombre de nouveaux clients postpaid est, quant à lui, à nouveau positif (+8.300 clients).Les résultats tant financiers que commerciaux permettent à Mobistar de se montrer optimiste et de relever ses prévisions d'Ebitda. Le groupe entend dépasser le haut de sa fourchette initialement comprise entre 260 et 280 millions d'euros.