Entre le 1er avril et le 30 juin, il a quasiment doublé son bénéfice net, à 28,1 milliards de yens (200 millions d'euros au taux de change retenu par le groupe), contre 16,4 milliards un an plus tôt, selon un communiqué publié mercredi. Son bénéfice opérationnel a connu un bond encore plus spectaculaire, s'établissant à 30,9 milliards de yens, contre 16 milliards précédemment. Il s'agit de la cinquième année d'affilée de hausse, précise le groupe dans un communiqué.

Enfin, le chiffre d'affaires a gagné 25% à 513 milliards de yens (3,7 milliards d'euros), amplifié par un yen faible. Mitsubishi Motors engrange en effet des revenus nettement plus élevés de ses activités à l'étranger, une fois convertis en devise nippone. En volume, les ventes se sont élevées de 4%, à 258.000 unités.

Entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015, le groupe s'attend à une hausse de 5% de son bénéfice net, à 110 milliards de yens (785 millions d'euros). Son bénéfice opérationnel pourrait grimper de 9%, à 135 milliards de yens, et son chiffre d'affaires de 10%, à 2.300 milliards de yens (16,4 milliards d'euros). Le groupe prévoit par ailleurs une progression de 13% de ses ventes en volume.

Après avoir fini de racheter toutes les actions préférentielles détenues par d'autres groupes de la galaxie Mitsubishi, le constructeur a versé un dividende de 25 yens par titre à ses actionnaires pour l'exercice comptable écoulé, une première depuis 16 ans.

Entre le 1er avril et le 30 juin, il a quasiment doublé son bénéfice net, à 28,1 milliards de yens (200 millions d'euros au taux de change retenu par le groupe), contre 16,4 milliards un an plus tôt, selon un communiqué publié mercredi. Son bénéfice opérationnel a connu un bond encore plus spectaculaire, s'établissant à 30,9 milliards de yens, contre 16 milliards précédemment. Il s'agit de la cinquième année d'affilée de hausse, précise le groupe dans un communiqué. Enfin, le chiffre d'affaires a gagné 25% à 513 milliards de yens (3,7 milliards d'euros), amplifié par un yen faible. Mitsubishi Motors engrange en effet des revenus nettement plus élevés de ses activités à l'étranger, une fois convertis en devise nippone. En volume, les ventes se sont élevées de 4%, à 258.000 unités. Entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015, le groupe s'attend à une hausse de 5% de son bénéfice net, à 110 milliards de yens (785 millions d'euros). Son bénéfice opérationnel pourrait grimper de 9%, à 135 milliards de yens, et son chiffre d'affaires de 10%, à 2.300 milliards de yens (16,4 milliards d'euros). Le groupe prévoit par ailleurs une progression de 13% de ses ventes en volume. Après avoir fini de racheter toutes les actions préférentielles détenues par d'autres groupes de la galaxie Mitsubishi, le constructeur a versé un dividende de 25 yens par titre à ses actionnaires pour l'exercice comptable écoulé, une première depuis 16 ans.