Mithra poursuit sa stratégie et la vente de ce secteur des génériques de marque permet de valoriser "un actif de moins en moins essentiel" et de se consacrer à ses deux produits phares en développement, Donesta et Estelle. Deux produits dont les résultats des phases IIB et III sont "encourageants", selon l'entreprise.

"Pour Mithra, cette étape représente un progrès majeur dans son évolution constante en vue de devenir une société biopharmaceutique spécialisée dans les solutions innovantes. Notre portefeuille de produits E4 gagnant en importance et, le développement de nos solutions thérapeutiques complexes suivant leur cheminement, en ce compris le lancement imminent de Myring, le moment est bien choisi pour valoriser nos activités BeLux afin de nous centrer à part entière sur ces deux piliers", commente le CEO de Mithra, François Fornieri.

De son côté, Ceres Pharma, qui jusqu'à présent est spécialisée dans la commercialisation de produits en vente libre, se réjouit que l'acquisition lui permette de "s'implanter sur le marché des médicaments soumis à prescription" et de se positionner "comme leader en Belgique et au Luxembourg sur le marché des produits contraceptifs et associés".

Ceres Pharma, détenue par Marc Coucke, par ailleurs important actionnaire de Mithra, et Mario Debel, a été créée il y a un an et entend grandir notamment par des acquisitions.