En vertu de l'accord de financement, Mithra pourra, à sa seule discrétion, requérir de Goldman Sachs International qu'elle lui octroie ce financement, d'un montant maximal de 100 millions d'euros, en contrepartie pour la banque de l'octroi d'options d'achat sur les actions ordinaires de la biotech liégeoise.

Mithra accédera à ce financement par le biais de plusieurs tirages. La première demande, exercée le 4 février dernier, s'élève à 10 millions d'euros. Le montant maximum pouvant être tiré à l'occasion de chaque tirage sera de 5 millions d'euros ou, si certaines conditions sont satisfaites, jusqu'à 7,5 millions.

"Nous sommes particulièrement honorés de réaliser cette transaction avec Goldman Sachs. Cette facilité de financement en actions vient s'ajouter aux facilités existantes et s'inscrit parfaitement dans notre stratégie de gestion du capital axée sur des lignes de financement nous offrant de la flexibilité. Elle nous permet de poursuivre le développement de notre pipeline et à mettre en oeuvre notre stratégie", commente Christophe Maréchal, directeur financier de Mithra.

En vertu de l'accord de financement, Mithra pourra, à sa seule discrétion, requérir de Goldman Sachs International qu'elle lui octroie ce financement, d'un montant maximal de 100 millions d'euros, en contrepartie pour la banque de l'octroi d'options d'achat sur les actions ordinaires de la biotech liégeoise. Mithra accédera à ce financement par le biais de plusieurs tirages. La première demande, exercée le 4 février dernier, s'élève à 10 millions d'euros. Le montant maximum pouvant être tiré à l'occasion de chaque tirage sera de 5 millions d'euros ou, si certaines conditions sont satisfaites, jusqu'à 7,5 millions. "Nous sommes particulièrement honorés de réaliser cette transaction avec Goldman Sachs. Cette facilité de financement en actions vient s'ajouter aux facilités existantes et s'inscrit parfaitement dans notre stratégie de gestion du capital axée sur des lignes de financement nous offrant de la flexibilité. Elle nous permet de poursuivre le développement de notre pipeline et à mettre en oeuvre notre stratégie", commente Christophe Maréchal, directeur financier de Mithra.