Voici ce qu'ont expliqué dimanche le ministre-président flamand, Kris Peeters, et le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, au début de la mission économique conjointe de trois jours qu'ils pilotent au Texas.

Kris Peeters a parlé d'un moment "historique" lors de son discours d'introduction. "C'est la première fois de notre longue histoire que la Flandre et les Pays-Bas mènent une mission conjointe. Le fait que plus de 90 sociétés participent est impressionnant", a-t-il commenté.

"Si vous mettez votre doigt sur une carte, vous ne voyez plus la Flandre et les Pays-Bas. Nous sommes trop petits, mais nous sommes aussi puissants lorsque nous mettons nos atouts ensemble", a pour sa part indiqué Mark Rutte.

L'idée de cette mission commune est née en 2011 de la volonté notamment des Pays-Bas et de la Flandre de mettre en avant leurs ports de Rotterdam et Anvers. La mission portera donc surtout sur des enjeux en lien avec les activités portuaires: pétrole, gaz, chimie, logistique.

Voici ce qu'ont expliqué dimanche le ministre-président flamand, Kris Peeters, et le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, au début de la mission économique conjointe de trois jours qu'ils pilotent au Texas. Kris Peeters a parlé d'un moment "historique" lors de son discours d'introduction. "C'est la première fois de notre longue histoire que la Flandre et les Pays-Bas mènent une mission conjointe. Le fait que plus de 90 sociétés participent est impressionnant", a-t-il commenté. "Si vous mettez votre doigt sur une carte, vous ne voyez plus la Flandre et les Pays-Bas. Nous sommes trop petits, mais nous sommes aussi puissants lorsque nous mettons nos atouts ensemble", a pour sa part indiqué Mark Rutte. L'idée de cette mission commune est née en 2011 de la volonté notamment des Pays-Bas et de la Flandre de mettre en avant leurs ports de Rotterdam et Anvers. La mission portera donc surtout sur des enjeux en lien avec les activités portuaires: pétrole, gaz, chimie, logistique.