Le contrat s'appelle Jedi pour Joint Enterprise Defense Infrastructure. Il a pour but de rationaliser les 500 clouds différents que possède le département de la Défense américain. Jedi doit devenir une coupole centralisatrice qui permettra en outre au Pentagone d'avoir accès en permanence aux technologies les plus pointues dans le domaine. Ce contrat, d'une valeur de 10 mill...