Cubist est spécialisé dans le traitement des "superbactéries", résistant aux médicaments existant et notamment aux antibiotiques. L'entreprise, fondée en 1992 et basée dans le Massachusetts (nord-est), avait affiché en 2013 un chiffre d'affaires d'un peu plus d'un milliard de dollars et dispose de plusieurs médicaments en tests cliniques de phase 3, la dernière étape avant une demande de mise sur le marché, notamment contre la pneumonie ou les problèmes intestinaux.

Un accord pourrait être annoncé dès la semaine prochaine, d'après le New York Times.

Merck serait prêt à payer quelque 100 dollars par action Cubist. Cette dernière a clôturé vendredi soir à 74,36 dollars à la Bourse de New York, ce qui valorise l'ensemble de la société à 5,7 milliards de dollars. Merck affiche pour sa part une capitalisation boursière de 175 milliards.

Cubist est spécialisé dans le traitement des "superbactéries", résistant aux médicaments existant et notamment aux antibiotiques. L'entreprise, fondée en 1992 et basée dans le Massachusetts (nord-est), avait affiché en 2013 un chiffre d'affaires d'un peu plus d'un milliard de dollars et dispose de plusieurs médicaments en tests cliniques de phase 3, la dernière étape avant une demande de mise sur le marché, notamment contre la pneumonie ou les problèmes intestinaux. Un accord pourrait être annoncé dès la semaine prochaine, d'après le New York Times. Merck serait prêt à payer quelque 100 dollars par action Cubist. Cette dernière a clôturé vendredi soir à 74,36 dollars à la Bourse de New York, ce qui valorise l'ensemble de la société à 5,7 milliards de dollars. Merck affiche pour sa part une capitalisation boursière de 175 milliards.