Ces résultats sont conformes aux prévisions, précise la CEO Françoise Chombar: "Comme prévu, le chiffre d'affaires a été affecté par des corrections d'inventaire des clients, dues à l'incertitude de la situation économique et géopolitique persistante résultant des tensions commerciales mondiales. (...) Avec des ventes mondiales de voitures inférieures au niveau de 2018 au premier trimestre de 2019 et des tensions commerciales persistantes, il est difficile de déterminer à quel moment se produira une modification du comportement des clients en matière de commandes".

Dans le détail, le résultat d'exploitation s'est chiffré à 15,7 millions d'euros, en baisse de 54% par rapport au même trimestre de l'année dernière. Quant aux dépenses de R&D, elles représentaient 17% du chiffre d'affaires et la part des charges administratives a été de 6,5%.

Au deuxième trimestre de 2019, Melexis prévoit que le chiffre d'affaires se situera dans une fourchette de 117 à 123 millions d'euros. Et pour l'ensemble de l'année 2019, l'entreprise s'attend à ce que son chiffre d'affaires reste inférieur à celui de l'année précédente.

Malgré ce contexte incertain, "Melexis continue d'introduire des produits innovants à ses clients", ponctue la CEO. L'entreprise a son siège en Belgique (Ypres) et emploie plus de 1.500 personnes sur 19 sites, dans le monde entier.

Ces résultats sont conformes aux prévisions, précise la CEO Françoise Chombar: "Comme prévu, le chiffre d'affaires a été affecté par des corrections d'inventaire des clients, dues à l'incertitude de la situation économique et géopolitique persistante résultant des tensions commerciales mondiales. (...) Avec des ventes mondiales de voitures inférieures au niveau de 2018 au premier trimestre de 2019 et des tensions commerciales persistantes, il est difficile de déterminer à quel moment se produira une modification du comportement des clients en matière de commandes". Dans le détail, le résultat d'exploitation s'est chiffré à 15,7 millions d'euros, en baisse de 54% par rapport au même trimestre de l'année dernière. Quant aux dépenses de R&D, elles représentaient 17% du chiffre d'affaires et la part des charges administratives a été de 6,5%. Au deuxième trimestre de 2019, Melexis prévoit que le chiffre d'affaires se situera dans une fourchette de 117 à 123 millions d'euros. Et pour l'ensemble de l'année 2019, l'entreprise s'attend à ce que son chiffre d'affaires reste inférieur à celui de l'année précédente. Malgré ce contexte incertain, "Melexis continue d'introduire des produits innovants à ses clients", ponctue la CEO. L'entreprise a son siège en Belgique (Ypres) et emploie plus de 1.500 personnes sur 19 sites, dans le monde entier.