La direction de Mediahuis a indiqué mardi avoir conclu un accord avec le groupe irlandais. Les deux parties souhaitent finaliser cette reprise au troisième trimestre.

Fin mars, l'entreprise avait donné des détails sur son plan de transformation alors qu'elle est confrontée à une baisse de revenus sur le marché des activités d'information, au marché publicitaire en déclin, à une hausse substantielle des prix du papier et aux coûts de personnel qui pèsent sur ses résultats. La restructuration pourrait entraîner la disparition de 82 emplois à temps plein tandis que la rédaction du Standaard s'installera dans le centre de Bruxelles.

"L'annonce par la direction de l'investissement en Irlande est difficile à comprendre pour le personnel", confirme Staf Meirte du syndicat socialiste BBTK. "Le personnel se demande comment on peut restructurer les journaux flamands et investir 145 millions en Irlande."

Le front commun syndical déplore un manque de respect pour le dialogue social alors que la phase d'information et de consultation de la restructuration est en cours.