Aux Etats-Unis, les ventes à magasins comparables, ceux ouverts sans discontinuer lors des 13 derniers mois, ont augmenté de 4,5% sur les trois premiers mois de l'année grâce aux "offres promotionnelles réussies", a détaillé le groupe dans un communiqué.

McDonald's met en avant sa campagne spéciale bacon, son opération spéciale deux produits pour 5 dollars ainsi que ses nouveaux donuts allongés.

A l'international, les ventes à magasins comparables ont progressé de 6% au premier trimestre, "entraînées principalement par le Royaume-Uni et la France", a souligné l'entreprise.

Le chiffre d'affaires total a lui légèrement baissé, de 4%, pour s'établir à 4,96 milliards, mais reste au-dessus des prévisions (4,93 milliards).

Il est en partie affecté par la stratégie du groupe de passer sous franchise la plupart des restaurants gérés en propre ainsi que par des effets de change défavorables.

Le bénéfice net du géant de la restauration rapide a de son côté reculé de 3% sur les trois premiers mois de l'année, à 1,33 milliard de dollars, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, de 1,78 dollar contre 1,76 dollar attendu en moyenne par les analystes.

McDonald's a récemment annoncé le rachat de la société Dynamic Yield avec l'objectif de proposer aux clients en voiture une personnalisation de l'offre en fonction de la période de la journée, de la météo ou de la fréquentation du restaurant en temps réel.

Aux Etats-Unis, les ventes à magasins comparables, ceux ouverts sans discontinuer lors des 13 derniers mois, ont augmenté de 4,5% sur les trois premiers mois de l'année grâce aux "offres promotionnelles réussies", a détaillé le groupe dans un communiqué. McDonald's met en avant sa campagne spéciale bacon, son opération spéciale deux produits pour 5 dollars ainsi que ses nouveaux donuts allongés. A l'international, les ventes à magasins comparables ont progressé de 6% au premier trimestre, "entraînées principalement par le Royaume-Uni et la France", a souligné l'entreprise. Le chiffre d'affaires total a lui légèrement baissé, de 4%, pour s'établir à 4,96 milliards, mais reste au-dessus des prévisions (4,93 milliards). Il est en partie affecté par la stratégie du groupe de passer sous franchise la plupart des restaurants gérés en propre ainsi que par des effets de change défavorables. Le bénéfice net du géant de la restauration rapide a de son côté reculé de 3% sur les trois premiers mois de l'année, à 1,33 milliard de dollars, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, de 1,78 dollar contre 1,76 dollar attendu en moyenne par les analystes. McDonald's a récemment annoncé le rachat de la société Dynamic Yield avec l'objectif de proposer aux clients en voiture une personnalisation de l'offre en fonction de la période de la journée, de la météo ou de la fréquentation du restaurant en temps réel.